UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  

Centre de documentation
Statistiques sur le suicide au Québec
Dernière mise-à-jour: 20 mars 2013

Lors de la 23e Semaine nationale de prévention du suicide, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a publié sa mise à jour annuelle des données québécoises relatives aux suicides. Depuis le pic de 1999, le taux de suicide dans la population québécoise a diminué de manière significative. Le taux estimé pour l’année 2010 est comparable à ceux qui s’observaient au milieu des années 1970. Toutefois, même si la situation québécoise s’est améliorée, notamment en comparaison aux autres provinces canadiennes, un peu plus de 1000 décès sont attribuables à un suicide au Québec et cela, sans compter le nombre de tentatives de suicide ou encore la proportion de la population qui présente des idéations suicidaires. Obtenir un portrait détaillé du suicide et des comportements suicidaires n’est pas une mince tâche. Déjà, en 2004, Brian Mishara, directeur du CRISE, avait proposé, au ministre de la Santé et des Services sociaux de l’époque, la nécessité de mettre en place un observatoire sur les suicides complétés et les tentatives de suicide (http://www.crise.ca/bulletins/bulletin_v1n1.pdf). L'idée d'un tel observatoire, ayant des méthodes et techniques de collecte de données précises et détaillées, a fait son chemin, autant dans les milieux de la prévention et de l’intervention que de la recherche. Lors de la Semaine nationale de prévention du suicide, nous avons eu le plaisir d’apprendre que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Monsieur Réjean Hébert, allait de l’avant avec ce projet. Celui-ci devrait voir le jour en automne 2013 (http://www.aqps.info/nouvelles/ministre-rejean-hebert-engage-renforcer-les-302.html ).

La liste ci-bas contient plusieurs rapports statistiques sur le suicide, les tentatives et les idéations suicidaires au niveau provincial ainsi que dans différentes régions du Québec. Cette liste n’est pas exhaustive et c’est pourquoi nous verrons à la mettre à jour le plus régulièrement possible sur notre site web. Pour ce faire, votre collaboration serait grandement appréciée. Nous vous invitons donc à nous faire parvenir vos publications sur ce sujet ou à nous en informer par courriel crise.documentation@uqam.ca.



Pour vous abonner à notre liste de nouveautés, visitez notre site web


 

QUÉBEC

Légaré, G., Gagné, M., St-Laurent, D., & Perron, P.-A. (2013). La mortalité par suicide au Québec: 1981-2010--Mise à jour 2013. Québec: Institut national de santé publique du Québec.
Résumé: Au Canada, en 2009, le Québec n’affichait plus le taux le plus élevé parmi les provinces canadiennes, mais occupait le 4e rang. Au niveau international, le taux de suicide des Québécois et des Québécoises se situait au 9e rang parmi une sélection de 22 États membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En 2010, selon les données provisoires, 1 089 décès par suicide ont été enregistrés au Québec, dont 829 Québécois et 258 Québécoises. Ce nombre équivaut à un taux ajusté de 13,7 décès par 100 000 personnes. Bien que provisoire, ce taux ajusté laisse présager que la baisse du taux de suicide amorcée depuis le sommet atteint en 1999 s’est poursuivi en 2010. Le taux ajusté de suicide estimé en 2010 ramènerait ainsi le risque de décès par suicide au niveau de ceux observés au Québec dans le milieu des années 1970. Ce document présente les plus récentes données disponibles et constitue une mise à jour des statistiques de décès par suicide publiées au cours des années passées. http://www.crise.ca/fr/mb_pub_details.asp?section=membres&no_pub=655&usager=stlaurentd&conf_pub=publication

Ministère de la Santé et des Services sociaux (2012). Idées suicidaires et tentatives de suicide au Québec. Québec : Ministère de la Santé et des Services sociaux.
Résumé: Ce fascicule, à partir de l'Enquête québécoise sur la santé de la population 2008, vise à améliorer les connaissances sur le suicide. Ce document aborde l’importance du problème ainsi que les facteurs qui y sont associés. Ce fascicule est destiné aux gestionnaires et intervenants. Il propose des pistes d’action qui visent l’amélioration de la santé de la population. Le principaux objectifs de ce fascicule sont d'établir l’ampleur de la prévalence des idées suicidaires et des tentatives de suicide parmi les Québécois; de faire état de la fréquence de la consultation de professionnels par les personnes ayant de telles idées; de cerner les milieux socioéconomiques et les situations de vie augmentant le risque d’idées suicidaires sérieuses ou de tentatives de suicide et de faire état des initiatives actuelles pour faire face à cette problématique.
http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2012/12-202-04F.pdf

Nanhou, V., Fournier, C., Audet, N., & Institut de la statistique du Québec (2010). Idées suicidaires et tentatives de suicide au Québec : un regard sur les liens avec l’état de santé physique ou mental et le milieu social Zoom santé, 20, 8 p.
Résumé : Cet article est le dixième d’une série utilisant les données des cycles généraux de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes. L’analyse a été faite à l’aide des données de 2005, les plus récentes disponibles sur le suicide. Ce bulletin dresse un portrait des comportements suicidaires au Québec en 2005. Il jette un regard sur les liens entre les idées suicidaires et tentatives de suicide d’une part, et plusieurs indicateurs de l’état de santé physique ou mental, de l’utilisation des services de santé et des services sociaux et du milieu social, d’autre part.
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/sante/pdf2010/zoom_sante_jan10_no20.pdf



SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN

Tremblay, F. (2011). Le suicide au Saguenay-Lac-St-Jean. Saguenay: Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-St-Jean.
Résumé: Le présent document s’inscrit dans la continuité et en complémentarité avec les démarches entreprises depuis quelques années à l’égard du suicide au Québec. Afin de mieux cibler les actions de santé publique et de mieux soutenir l’intervention auprès des personnes à risque, il présente les plus récentes données disponibles à ce sujet pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean. L’analyse qui suit est essentiellement descriptive. Un seuil de signification de 5 % a été retenu pour les tests statistiques. Les taux, lorsqu’ils sont ajustés, le sont en fonction de l’âge, selon la méthode de standardisation directe (population de référence Québec 2001), afin de rendre possible la comparaison entre différentes populations.
http://www.santesaglac.gouv.qc.ca/suicide.html



CAPITALE-NATIONALE

Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale (2012). Portrait de santé de la région de la Capitale-Nationale 2012. Québec: Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale.
Résumé: Ce document est composé de quatre grandes parties. La première est une description sommaire des principales tendances observées. La deuxième partie, qui constitue la majeure portion de l’ouvrage, regroupe 101 fiches thématiques, dont la santé mentale et le suicide. Chacune d’elles présente, pour un thème particulier, des statistiques sous forme de graphiques et de tableaux traitant d’un ou de plusieurs indicateurs. Outre leur évolution temporelle, ces éléments sont fréquemment déclinés selon certaines caractéristiques comme l’âge ou le sexe. La troisième partie du document est composée d’un survol régional et de survols territoriaux, soit pour chacun des quatre CSSS, et pour deux de ceux-ci, selon leurs trois territoires de CSLC. La dernière partie est consacrée aux aspects méthodologiques.
http://www.dspq.qc.ca/documents/Portrait2012_Web_FINAL.pdf



MAURICIE-CENTRE-DU-QUÉBEC

Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (2012). La mortalité par suicide en Mauricie et au Centre-du-Québec 2003-2007. Trois-Rivières: Direction de la santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec.
Résumé: La mortalité par suicide demeure un problème important au Québec qui connaît encore un taux plus élevé qu’au Canada et que dans la majorité des pays industrialisés. Cette préoccupation est encore plus grande pour la région qui présente historiquement des taux supérieurs à ceux du Québec. Après un sommet à la fin des années ’90, les taux québécois ont heureusement commencé à diminuer, mais la région semblait tarder à suivre ce mouvement. Ce document qui se veut un portrait le plus actuel possible, tente de vérifier si la situation s’est depuis améliorée.
http://www.agencesss04.qc.ca/images/images/santepublique/surveillance/mortalite/mortalite_suicide_2003_2007.pdf



ESTRIE

Carbonneau, M., Des Roches, M., & Stronach, N. (2009). Portrait de santé de l'Estrie et de ses territoires 2006. Sherbrooke: Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie.
Résumé: Le Portrait de santé de l'Estrie et de ses territoires 2006 offre une mine de renseignements et constitue un document de référence pour les professionnels, les planificateurs et les décideurs du réseau de la santé et des services sociaux et ses partenaires intersectoriels. Il se veut également un outil d'aide à la planification et à la programmation des services à la population. On y aborde, entre autres, l'état de santé psychosociale ou mentale ainsi que les taux de suicide en Estrie
http://www.santeestrie.qc.ca/publication_documentation/documents/portrait-estrie_version-integrale.pdf

Boileau, J. C., Corriveau-Durand, S., Grondines, L., Lamoureux-Auclair, A., & Morin-Ben Abdallah, S. (2011). Analyse du suicide en Estrie: profils et recommandations. Sherbrooke : Université de Sherbrooke.
Résumé: Objectifs : Dans le cadre de la prévention sur le suicide et dans la foulée des récents guides de recommandations diffusés à travers le Québec, notre recherche tente tout d’abord de dresser un portrait de l’individu vulnérable au suicide dans la région de l’Estrie. Ensuite, de ce projet pilote, des recommandations à l’intention des acteurs en santé ont été formulées en vue d’optimiser le dépistage et le suivi des personnes à risque de suicide. De plus, des suggestions aux coroners sont émises. Méthode : Une grille d’analyse a été élaborée à partir d’une analyse qualitative de contenu de la littérature sur le suicide et des rapports des coroners. Le profil type et les recommandations ont été dégagés des données compilées. Résultats : Selon l’étude, les éléments les plus évocateurs de risque suicidaire sont : les troubles amoureux, l’hétéro-agressivité chez les jeunes, le deuil chez les personnes âgées, l’impulsivité, la présence d’idéations suicidaires ou une histoire de tentatives, les troubles de santé mentale, les maladies chroniques sévères, les problèmes d’abus ou dépendance ainsi que l’isolement social. Conclusion : Vingt-et-une recommandations à l’intention des intervenants en santé, des gestionnaires et des coroners ont été proposées. Cette étude sert de projet pilote en prélude à une série d’études de profil de personnes suicidaires pour chacune des régions du Québec.
http://www.usherbrooke.ca/dep-sciences-sante-communautaire/fileadmin/.....



MONTRÉAL

Houle, Janie, & Guillou-Ouellette, Catherine. (2012). Profil des personnes décédées par suicide dans la région de Montréal. 2007-2009. Montréal : Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie (CRISE), Suicide Action Montréal (SAM).
Résumé : La région de Montréal est celle qui compte le plus grand nombre de décès par suicide de la province, soit environ 200 suicides par année. Cette étude a pour but de décrire les caractéristiques des personnes décédées par suicide au cours des années 2007, 2008 et 2009, pour l’ensemble de la région de Montréal ainsi que pour chacun de ses douze territoires de CSSS. Une collecte de données a été réalisée au Bureau du coroner en chef à Québec où sont conservés les dossiers complets constitués par les coroners pour chaque personne décédée par suicide. La grille de collecte des données comporte 50 éléments d’information répartis en huit sections : a) profil sociodémographique; b) état de santé mentale; c) état de santé physique; d) examen toxicologique; e) circonstances entourant le décès; f) manifestations suicidaires; g) utilisation des ressources; h) autres informations pertinentes. Au total, 566 personnes se sont enlevées la vie entre 2007 et 2009 dans la région de Montréal. La collecte de données dans les dossiers du Coroner a révélé que la procédure d’investigation dans les cas de décès par suicide n’est pas uniforme et que les taux élevés de données manquantes nuisent à la validité du portrait pouvant être établi à l’aide de cette source d’information. Tout en faisant preuve de prudence dans l’interprétation des résultats, il apparaît clairement qu’il existe une grande disparité entre les territoires de CSSS, tant dans les taux de suicide, que dans les caractéristiques des personnes qui s’enlèvent la vie. Une adaptation des stratégies de prévention du suicide est donc nécessaire é l’échelle locale et ne peut être accomplie sans une bonne connaissance des caractéristiques des personnes qui se donnent la mort au sein d’un territoire donné.
http://www.crise.ca/fr/mb_pub_details.asp?section=membres&no_pub=645&usager=houlej&conf_pub=publication



OUTAOUAIS

Courteau, J.-P. (2011). Portrait de santé de la population de l’Outaouais 2011. Gatineau: Agence de la santé et des services sociaux de l’Outaouais.
Résumé: Ce rapport recense et synthétise des données en lien avec des déterminants qui ont un impact sur l'état de santé de la population. Les résultats sont présentés par région, ainsi que par territoire de Centres de santé et de services sociaux (CSSS). De plus, les résultats sont comparés avec ceux observés au Québec. Ce Portrait révèle plusieurs écarts négatifs avec la moyenne québécoise, que nous pouvons utiliser comme cibles d'amélioration au cours des prochaines années. Parmi ces écarts, notons entre autres un excès de mortalité générale de 14 % et de mortalité prématurée de 5 %. L'espérance de vie sans incapacités dans la région est aussi de 4 ans inférieure à celle observée dans l’ensemble du Québec. Le rapport comporte une section sur la santé mentale et le suicide.
http://santepublique-outaouais.qc.ca/fileadmin/documents/portrait110721.pdf



ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

Beaulé, G. (2010). Le suicide en Abitibi-Témiscamingue. Rouyn-Noranda: Agence de la santé et des services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.
Résumé: Le suicide, qui dans bien des cas découle d’une détresse psychologique intense, engendre beaucoup de souffrance et de nombreux questionnements dans l’entourage immédiat de la personne décédée. De plus, il représente une cause importante de mortalité prématurée, c’est-à-dire des décès survenus avant l’âge de 75 ans. Enfin, depuis plusieurs années, le taux de mortalité par suicide s’avère plutôt élevé en Abitibi-Témiscamingue, supérieur même à celui de l’ensemble du Québec. Par conséquent, le suicide demeure une préoccupation importante pour la santé publique. Ce document constitue une mise à jour d’un fascicule produit en janvier 2007 par la Direction de santé publique. Les résultats présentés proviennent d’une compilation des données issues des fichiers du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), soit MedÉcho pour les hospitalisations (période 2006-2007 à 2008-2009) et les fichiers de décès (2004 à 2007).
http://www.sante-abitibi-temiscamingue.gouv.qc.ca/documents/Fasciculesuicide-Web.pdf



GASPÉSIE-ÎLES-DE-LA-MADELEINE

Jalbert, L.-M. (2009). Portrait statistique des conduites suicidaires en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Une mise à jour des données. Gaspé : Agence de la santé et des services sociaux de la Gaspésie-îles-de-la-Madeleine.
Résumé: Le présent document met à jour une partie des données présentées dans le rapport "Le suicide en Gaspésie et aux Îles-de-la Madeleine. Mise à jour des données 1996-2002". Les principaux indicateurs épidémiologiques utilisés sont relatifs aux décès par suicide et aux hospitalisations suite à une tentative de suicide. Ces idées sont complétées par les idées suicidaires qui constituent également un indicateur pertinent dans l'étude de ce phénomène. Ce rapport brosse un portrait de la situation actuelle en décrivant l'ampleur des conduites suicidaires dans la région ainsi que l'évolution de cette problématique au cours des dernières années.
http://www.agencesssgim.ca/fichiers/agence/Sante_publique/Portrait_statistique_du_suicide_en_G_M__23_septembre_2009.pdf



CHAUDIÈRE-APPALACHES

Bourrassa, A., St-Hilaire, É., & Léveillé, F. (2013). La problématique du suicide en Chaudière-Appalaches. Sainte-Marie: Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches.
Résumé: La problématique du suicide fait référence à des vies humaines écourtées de même qu’à des personnes endeuillées à la suite d’un suicide ou touchées par les idéations suicidaires ou les tentatives de suicide d’un proche. Malgré une baisse du taux de suicide au Québec, il n’en demeure pas moins un problème majeur de santé publique, le nombre de suicides étant le double de toutes les victimes de la route. Le présent document se veut un portrait le plus actuel possible de la problématique du suicide dans la région, en passant des idéations suicidaires aux actes eux-mêmes, afin de soutenir intervenants et décideurs de la région dans leurs actions.
http://www.agencesss12.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/La_problematique_du_suicide_Faits_saillants.pdf



LAVAL

Bélanger, P., & St-Denis, A. (2009). État de la situation du suicide à Laval - 2009 . Laval: Agence de la santé et des services sociaux de Laval.
Résumé: Le suicide demeure toujours en 2009 une problématique de santé publique préoccupante pour l’ensemble du Québec. Pour la région de Laval, c’est annuellement plus de quarante décès évitables qui ont des conséquences graves aux plans individuel, familial et social. Dans l’objectif de mieux saisir la problématique et guider nos stratégies préventives, cet État de situation 2009 compile différentes données régionales et provinciales des dernières années relatives au suicide. En ce sens, nous aborderons l’évolution annuelle des taux de suicide à Laval et au Québec, le nombre de décès par suicide par groupe d’âge et selon le sexe, les moyens utilisés pour se suicider, des statistiques sur les idéations suicidaires ainsi que des données sur les hospitalisations reliées au suicide. Il demeure important de rappeler que le nombre d’hospitalisations liées au suicide peut s’avérer supérieur au nombre répertorié. Le nombre présenté dans cet État de situation établit uniquement le nombre de personnes qui ont été hospitalisées et pour qui l’enregistrement de la cause a été bien fait, ce qui n’est pas toujours le cas. Il sera aussi question dans cet État de situation, d’un aperçu du nombre d’interventions ou de services offerts en prévention du suicide par des organismes ou établissements lavallois.
http://www.lavalensante.com/fileadmin/.....



Kébé, M. (2010). Portrait sociosanitaire de la population lavalloise en 2009. Laval: Agence de la santé et des services sociaux de Laval.
Résumé: Portrait sociosanitaire de la population lavalloise en 2009 est un document publié par la Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Laval. Le document est composé de nombreux graphiques, tableaux et cartes illustrant les données au point de vue socioéconomique et sur la santé de la population ainsi que sur leurs habitudes de vie. On y aborde également des données sur la santé mentale et le suicide.
http://www.lavalensante.com/fileadmin/......



LANAUDIÈRE

Simoneau, M.-È. (2009). Quelques chiffres sur le suicide dans Lanaudière 2000-2006. Joliette: Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière.
Résumé: Le présent document dresse un portrait du suicide dans la région lanaudoise. Trois sujets seront ainsi abordés : la mortalité par suicide, les hospitalisations pour tentatives de suicide et les idées suicidaires sérieuses.
http://www.agencelanaudiere.qc.ca/ASSS/Publications/Fascicule%20-%20Suicide%202000-2005%20-%20%20Final.pdf


Bellehumeur, P. (2012). Les traumatismes intentionnels dans Lanaudière. Joliette: Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière.
Résumé: Les traumatismes intentionnels englobent toutes les lésions causées délibérément envers soi ou par une autre personne. Ils comprennent principalement les suicides et les agressions (et homicides). Les répercussions sociales, psychologiques et financières, sont importantes, tant pour les proches que pour la communauté. Ce fascicule trace un portrait global de la morbidité hospitalière et de la mortalité par traumatisme intentionnel dans Lanaudière. L’analyse de la morbidité hospitalière couvre la période 2006-2007 à 2010-2011. Les résultats présentés concernent les Lanaudoises et les Lanaudois ayant subi un traumatisme intentionnel, peu importe le lieu où survient celui-ci.
http://www.agencelanaudiere.qc.ca/ASSS/Publications/Volume%203-%20Traumatismes%20intentionnels.pdf


Bellehumeur, P., Guillemette, A., & Marquis, G. (2013). Les aînés et le suicide dans Lanaudière: que nous disent les chiffres? : Lanaudière: Journée régionale sur le suicide et les aînés.
Résumé: L'objectif de la présentation est de faire ressortir, pour Lanaudière et ses deux territoires de réseau local de services, quelques constats sur: 1) la mortalité par suicide; 2) les hospitalisations; 3) les idées suicidaires sérieuses; 4) les tentatives de suicide et 5) la détresse psychologique.
http://www.aqps.info/media/documents/PresentationdePatrickBellehumeur.pdf



LAURENTIDES

Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides (2008). Les hommes et les femmes des Laurentides: apprécier leur réalité pour mieux intervenir: Portrait de la santé et du bien-être des adultes de 18 à 64 ans de la région. Saint-Jérôme: Direction de la santé publique des Laurentides.
Résumé: Ce portrait aborde un large éventail d'indicateurs pertinents à la vie des adultes de 18 à 64 ans. On retrouve, en premier lieu, les déterminants de l'état de santé et de bien-être, soit de données démographiques et celles portant sur les modalités de vie des adultes. Suivent les conditions de vie des adultes, telles que la scolarité, la participation au marché du travail et le revenu. On poursuit avec les habitudes de vie et les comportements. Pour une première fois dans nos portraits, un chapitre complet est consacré au travail et à la santé de même qu'à la conciliation travail-famille. Puis viennent les principaux indicateurs de santé mentale, de l'adaptation sociale et du suicide. La santé physique, les principales causes de décès, les problèmes de santé et les recours aux services de santé complètent ce portrait.
http://www.santelaurentides.qc.ca/fileadmin/....



MONTÉRÉGIE

Haxhija, A., Chen, C., & Abboud, M. (2012). Le suicide à travers les yeux du coroner: Portrait épidémiologique de la Montérégie Sherbrooke: Faculté de Médecine de l’Université de Sherbrooke.
Résumé: Objectifs: 1) Dresser un portrait des circonstances entourant les suicides de la Montérégie en 2009. 2) Déterminer si les rapports du coroner représentent une source de données intéressante. 3) Déterminer la pertinence de dresser des portraits par RLS. Méthodologie: Une étude transversale à visée descriptive a été effectuée sur 170 décès par suicide en 2009 et 37 en 2008 pour lesquelles la DSP disposait d’un rapport du coroner. Une grille des données validée par un spécialiste en santé mentale a été utilisée pour extraire les données. Une standardisation inter-évaluateur a été faite afin d’uniformiser l’extraction des données. Avec l’aide de SPSS, des tests statistiques (chi carré, test exact de Fischer et test t de Student) ont été utilisés afin d’analyser les données. Résultats: En 2009, 79% des cas étaient des hommes et 74% étaient âgés entre 35-64 ans. La méthode la plus utilisée est la pendaison. Les deux sphères de risque les plus fréquents sont les problèmes conjugaux et les problèmes de santé mentale. On observe une variation substantielle entre les RLS pour certaines variables, surtout en raison de petits effectifs. La proportion de cas ayant une histoire de tentative de suicide de même que celle ayant un diagnostic de dépression majeure est significativement plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Discussion: Les résultats sont essentiellement cohérents avec la littérature. Lorsque ce n’est pas le cas, des variations dans l’interprétation des rapports des coroners ou dans leurs pratiques pourraient contribuer aux discordances observées. Les biais de désirabilité, d’observations (inter-observateur), et de confusion sont les principaux biais. Concernant la validité externe, nous ne pouvons pas généraliser nos résultats à une autre année. Recommandations: Nous ne recommandons pas de dresser un portrait par région sociosanitaire ou par RLS. À première vue, les rapports du coroner ne semblent pas être une source de données intéressante à exploiter, en raison des difficultés d’extraction et de la faible valeur ajoutée de celles-ci. Une comparaison finale avec les données envoyées périodiquement par le Bureau du coroner à l'équipe de Surveillance de l'état de santé de la population serait judicieuse. Si elle confirme nos résultats, il conviendrait de continuer à suivre l’épidémiologie du suicide à l’aide des sources usuellement utilisées en surveillance.
http://www.usherbrooke.ca/dep-sciences-sante-communautaire/.....



CANADA

Navaneelan, T. (2012). Les taux de suicide: un aperçu. Ottawa: Statistiques Canada.
Résumé: Le suicide est une cause importante de décès prématuré et évitable. On estime qu'en 2009 seulement, les Canadiens âgés de moins de 75 ans ont perdu environ 100 000 années potentielles de vie à la suite de suicides. La recherche indique que la maladie mentale est le facteur de risque le plus important du suicide et que plus de 90 % des personnes qui se suicident souffrent d'un trouble mental ou de dépendance. La dépression est la maladie la plus courante chez les personnes qui meurent à la suite d'un suicide, et environ 60 % souffrent de cet état pathologique. Aucun facteur déterminant, y compris la maladie mentale, ne suffit à lui seul à provoquer un suicide. Habituellement, le suicide résulte plutôt de l'interaction de nombreux facteurs, notamment : la maladie mentale, l'échec du mariage, les difficultés financières, la détérioration de la santé physique, une perte importante, ou un manque de soutien social. Dans cet article, les auteurs présentent les plus récentes statistiques sur le suicide6 et examinent principalement les tendances et les variations selon le sexe, l'âge et l'état matrimonial. La principale source des données est la Base de données sur les décès de la Statistique de l'état civil du Canada.
http://www.statcan.gc.ca/pub/82-624-x/2012001/article/11696-fra.htm#cvsd


Sakinofsky, I., & Webster, G. (2010). The epidemiology of suicide in Canada. In J. Cairney & D. L. Streiner (Eds.), Mental Disorder in Canada: An Epidemiological Perspective (pp. 357-389). Toronto: University of Toronto Press.
Résumé : The author discusses the epidemiology of suicide in Canada. The following topics are addresses: suicide rates in Canada compared with the United States; suicide rates in Canada compared with the international community; regional differences in selected mortality rates within Canada; comparison of suicide rates between the provinces and regions of Canada; the impact of possible errors by misclassification; suicide across the lifespan; suicide among indigenous peoples; non-fatal suicidality; and suicide methods in Canada.



Faites nous part de vos commentaires et suggestions à propos de cette page. Prenez note que vos commentaires n'apparaîtront pas sur notre site web.







Pour plus d'information, contactez le centre de documentation du CRISE,
514-987-3000 poste 1685
crise.documentation@uqam.ca

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : MARS 2013