UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  Instituts d'été 2014

Le CRISE remercie le personnel et les intervenants des CPS et des autres milieux de pratique concernés par la prévention du suicide, ainsi que les chercheurs et les étudiants qui ont participé à la 11e édition de son institut d’été du 4 au 6 juin 2014.

Le 11e institut d’été du CRISE avait pour objectif d’introduire et de discuter la portée de différentes pratiques thérapeutiques et cliniques émergentes pour venir en aide aux personnes suicidaires. Durant trois jours, les participants ont pu découvrir plusieurs pratiques émergentes en prévention du suicide dans un cadre dynamique et interactif. En effet, les approches ont été présentées par des experts, mais aussi illustrées par des vidéos d’interventions cliniques.

Les vidéos des présentations sont maintenant disponibles sur notre chaîne VIMÉO.

MERCREDI 4 JUIN 2014

L’approche orientée vers les solutions (AOS)

Françoise Roy ,M.Éd., Consultante en prévention suicide et en développement des compétences pour l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) et chargée de cours, Université du Québec en Outaouais

Françoise Roy, M.Éd, travaille en prévention du suicide depuis près de 30 ans. À titre de consultante en prévention du suicide et en développement de compétences, elle œuvre dans différentes organisations comme superviseure clinique, conceptrice de contenu de formation, formatrice de formateur. Elle accorde une importance au soutien offert aux intervenants et organisations dans la prise en charge adéquate des personnes suicidaires. Elle est coauteure de la formation « Intervenir auprès de la personne suicide à l'aide des bonnes pratiques ». Elle est également agente de planification à la Direction santé mentale du CSSS de Laval et chargée de cours à l'Université du Québec en Outaouais (UQO).

Julie Lane ,Ph.D., Conseillère-cadre à la Direction générale du CSSS-IUGS et professeure associée, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Julie Lane, M.A., Ph.D., est conseillère-cadre à la direction générale du CSSS-IUG de Sherbrooke. Elle est gestionnaire de l’Observatoire québécois des réseaux locaux de services (OQRLS) et gestionnaire de l’équipe « transfert des connaissances » qui pilote plusieurs projets nationaux de transfert des connaissances, d’innovation et d’accompagnement de changement. Elle est également professeure associée au département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke.

L’approche de la pleine conscience (Mindfulness – MCBT)

Alain Janelle ,Ph.D., Psychologue, Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Alain Janelle, Ph.D., est psychologue au Centre hospitalier de l’Université de Montréal à la clinique de médecine métabolique. Ses recherches doctorales portaient sur l’efficacité de la thérapie comportementale dialectique auprès d’adolescents suicidaires. Il est spécialisé dans l’évaluation et le traitement psychologique des troubles dépressifs complexes et des troubles de la personnalité. Ses futurs travaux de recherche porteront sur de nouvelles avenues d’intégration de la philosophie orientale, de l’approche de la pleine conscience (mindfulness – MCBT ) et de l’autocompassion dans l’intervention psychologique. 

JEUDI 5 JUIN 2014

La thérapie dialectique comportementale (DBT)

Réal Labelle , Ph. D., Psychologue, professeur titulaire, Université du Québec à Montréal et professeur associé au département de psychiatrie, Université de Montréal

Réal Labelle, MPS, Ph.D., est professeur titulaire de psychologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et professeur associé au département de psychiatrie de l’Université de Montréal. Il est chercheur régulier au Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie (CRISE) et à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Son enseignement porte sur la psychologie et la recherche clinique, selon l’approche cognitive et comportementale. ll est spécialisé dans l’étude, l’évaluation et le traitement psychologique des troubles dépressifs et des comportements suicidaires. Dans ce champ particulier, il est impliqué dans un programme de recherche axé autour des thèmes suivants : la conceptualisation des construits étudiés, les facteurs de risque et de protection, les troubles mentaux et comportements associés, l’éducation et l’intervention précoce, les modalités efficaces d’évaluation et de traitement, les mesures fiables et valides, les différences selon les sexes et l’utilisation de nouvelles technologies en santé mentale. Il a signé ou présenté plus de 100 papiers dans des revues ou des congrès scientifiques. Il est titulaire d’un permis de l’Ordre des psychologues du Québec depuis 1989.

L’art thérapie comme stratégie d’intervention

Yehudit Silverman, M.A., Professeure associée et coordinatrice option Art Thérapie, département des ArtsCréatifs, Université Concordia

Professeure titulaire et cinéaste, Yehudit Silverman, M.A., R-DMT, RDT, est également art-thérapeute spécialisée en danse-mouvement et en art dramatique. Se consacrant à la pratique clinique depuis 25 ans, elle travaille auprès d’une clientèle variée à l’Hôpital de Montréal pour enfants, à l’Hôpital Douglas et au Centre hospitalier de St. Mary. Ses recherches sur le suicide, qui lui ont valu des subventions du CRSH et du FQRSC, lui ont inspiré le film The Hidden Face of Suicide, dont elle a assumé la réalisation et la production. Cette œuvre primée a été présentée aux quatre coins du monde dans le cadre de festivals de films et de colloques, de même que dans des cinémas et des universités. Auteure de plusieurs articles et chapitres de livres, Mme Silverman a fait connaître ses travaux à l’échelle internationale.

Jessica Bleuer, M.A., M.Éd., CCC, Psychothérapeute et chargée de cours en dramathérapie, Université Concordia

Jessica Bleuer, M.A., M.Éd., RDT, CCC, est professionnelle agréée en thérapie par l’art dramatique et psychothérapeute titulaire d’une certification de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie. Elle est chargée d’enseignement à temps plein et superviseure dans le cadre du programme de thérapie par l’art dramatique à l’Université Concordia. Mme Bleuer exerce également sa profession en cabinet privé, proposant des consultations individuelles, de couple ou familiales à une clientèle composée d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Doctorante à l’Université Concordia, elle s’intéresse aux méthodes de thérapie par l’art dramatique comme outils de dialogue interculturel dans le contexte québécois.

VENDREDI 6 JUIN 2014

La thérapie de l’acceptation et de l’engagement (ACT)

Frédérick Dionne, Ph. D., Psychologue et professeur adjoint, département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières

Frédérick Dionne, Ph.D. est psychologue clinicien et professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est également membre du Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie (CRISE). Il s'intéresse tout particulièrement aux approches contemporaines en thérapie cognitivo-comportementale. Il est également directeur de l’Institut de formation en thérapie comportementale et cognitive (IFTCC). Il a publié récemment, le livre Libérez-vous de la douleur par la méditation et l’ACT aux Éditions Payot.

Le Photovoice comme stratégie d’intervention

Georgia Vrakas, Ph.D., Professeure, département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières

Georgia Vrakas est professeure au département de psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) depuis 2010. Elle est également une des rédactrices en chef de la Revue canadienne en santé mentale communautaire. Elle détient un doctorat en psychologie communautaire de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et est membre de l’Ordre des psychologues et de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. Elle est chercheuse au Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie (CRISE) et au Laboratoire de recherche Jeunes en transition et pratiques psychoéducatives (UQTR). Elle est aussi membre de Qualaxia, un réseau qui réunit des chercheurs, des décideurs, des experts, des gestionnaires et des cliniciens qui travaillent ensemble pour améliorer la santé mentale de la population. Elle s’intéresse principalement à la promotion et prévention en santé mentale jeunesse, la santé mentale des jeunes autochtones et à la prévention du suicide.

Arlene Laliberté , Ph.D., Professeure, département de psychoéducation et de psychologie, Université du Québec en Outaouais

Arlene Laliberté, Ph.D est Anishenabekwe (femme algonquine) de la communauté Timiskaming. Suivant la complétion de son doctorat en psychologie communautaire à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), elle a été chercheuse postdoctorale à la Queensland University en Australie. Pendant trois ans, Arlene a travaillé avec des communautés aborigènes australiennes sur divers projets de recherche-action participative visant la prévention du suicide, l’augmentation du pouvoir d’agir et la promotion de la santé mentale. Elle est maintenant professeure associée au département de psychologie et de psychoéducation à l’Université du Québec en Outaouais (UQO – campus de St-Jérôme), et professeure au département du développement humain et social de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis le 1 er juin 2014. Arlene est membre du CRISE et s’intéresse principalement à la promotion de la santé mentale en milieu autochtone, à la prévention précoce des facteurs de risque du suicide et à l’étude rétrospective de suicides complétés. Elle travaille dans une perspective de développement des capacités et d’autonomisation, en partenariat avec les communautés.

Table-ronde avec tous les experts

Brian Mishara , Ph.D., Directeur du Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie (CRISE), professeur, département de psychologie, Université du Québec à Montréal

Brian L. Mishara est professeur au département de psychologie et directeur du Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie (CRISE) à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il est vice-président du conseil d’administration de Befrienders Worldwide, un réseau mondial des centres d’aide téléphonique en prévention du suicide. Il est un ancien président de l’Association internationale pour la prévention du suicide. Il a publié plus d’une centaine d’articles sur ses recherches dans des revues scientifiques et six livres en anglais et cinq livres en français sur le suicide et la gérontologie. Outre ses recherches et activités universitaires, Brian Mishara est l'un des fondateurs de Suicide Action Montréal, de même qu’un des membres fondateurs de l'Association québécoise de suicidologie. Il a aussi été président de l’Association canadienne pour la prévention du suicide.

Courriel: crise@uqam.ca
Téléphone: (514) 987-4832

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : Juillet 2014