UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences humaines
CRISE
UQAM    CRISE   


Le CRISE a été heureux d'accueillir les professionnels, les praticiens, les intervenants, les chercheurs, les étudiantsà  son son 14e institut d'été! Les participant(e)s ont pu assister à  des présentations d'expert(e)s en évaluation de programme de prévention du suicide et leur poser des questions sur ce sujet.

Lors du 14e Institut d'été du CRISE les participant(e)s ont été introduits aux méthodes et aux défis de l'évaluation de programme en prévention du suicide. Au cours de ces trois jours d'activités, les participant(e)s ont eu l'opportunité d'acquérir des connaissances et des compétences sur toutes les phases essentiellesà  la conduite d'une évaluation de programme en prévention du suicide, de sa conceptualisation à  l'évaluation des effets et l'interprétation des résultats.

LUNDI 28 mai 2018

Évaluer nos dispositifs et nos interventions : par où commencer ?

Thomas Saias , Ph. D., Chercheur, CRISE, Professeur, UQAM

Thomas Saias est professeur à  l'UQAM depuis 2015, rattaché à  la section de psychologie communautaire. Titulaire d'un doctorat de psychologie de l'Université Rennes-2 (2009), il a travaillé au développement d'actions de prévention précoce, en santé mentale. Auparavant chargé d'expertise scientifique en promotion de la santé mentale à  l'INPES (Ministère français de la Santé), il a contribué au développement de politiques de prévention précoce à  destination des familles en situation de vulnérabilité. Promoteur d'actions précoces en prévention du suicide, il travaille également à  l'élaboration de politiques de lutte contre l'isolement sociale, la dépression et le suicide des aînés.


Prédire le suicide d’une personne? Enjeux, défis et méthodes d’évaluation des outils d’estimation du risque suicidaire

Cécile Bardon , Ph. D., Chercheuseuse, CRISE, Professeure associée, UQAM

Diplômée en 2014, la thèse de la professeure associée Cécile Bardon a examiné l'impact des suicides par train et des autres incidents ferroviaires graves sur les employés de chemin de fer au Canada. Elle travaille actuellement, à titre de co-chercheure, sur deux projets de recherche impliquant divers acteurs des milieux de pratique et communautaire. Le premier porte sur l’évaluation des pratiques de soutien après un incident critique ferroviaire au Canada. Le second projet vise à mieux comprendre et à estimer le risque suicidaire chez les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme. Le transfert et l’application des connaissances en prévention du suicide sont des objectifs importants pour cette chercheure.

MARDI 29 mai 2018


Phénomène nouveau? Population difficile d’atteinte? Contexte étranger? Différences culturelles? L’approche qualitative à la rescousse en évaluation de programme

Luc Dargis , M.Sc Documentaliste, CRISE, UQAM

Documentaliste au centre de recherche et d’intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (CRISE), Luc Dargis possède un baccalauréat et une maîtrise ès science de l’Université de Montréal et une scolarité doctorale effectuée à l’Université du Québec à Montréal. Il a réalisé son mémoire en évaluation de programme en contexte international et a travaillé de nombreuses années à titre d’agent et coordonnateur de recherche en conception et évaluation de programme psychosociaux, notamment au CLIPP et à l’institut Raymond Dewar. Le déploiement de ses compétences en évaluation de programme s’inscrit dans les domaines de la persévérance scolaire, l’auto-stigmatisation, l’âgisme et la prévention du suicide et de ses impacts. Monsieur Dargis a pu participer à des évaluations de faisabilité, d’implantation, de processus et des effets où l’apport des méthodologies qualitatives s’avère souvent nécessaire et fécond afin de favoriser la production de résultats fiables et pertinents.

MARDI 29 mai 2018


Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin : Impliquer les personnes utilisatrices de services et les intervenants dans l’évaluation de programme

Janie Houle , Ph. D Chercheuseuse, CRISE, Professeure, UQAM

Janie Houle est professeure de psychologie à l’UQAM et directrice du laboratoire de recherche en santé Vitalité. Après s’être intéressée à la prévention du suicide, les travaux actuels de la professeur Janie Houle visent à mieux comprendre ce qui aide les personnes en situation de vulnérabilité à retrouver la santé et à en prendre soin sur une base quotidienne. Elle s'intéresse plus spécifiquement au rétablissement en santé mentale, à l'autogestion des troubles anxieux/dépressifs, à l'adoption des comportements promoteurs de santé chez les hommes, ainsi qu'au développement du pouvoir d'agir des personnes vivant dans des habitations à loyer modique (HLM).

L’évaluation des meilleures pratiques d'intervention par texto en prévention du suicide

Louis-Philippe Côté , Ph. D Doctorant, CRISE, UQAM

Étudiant au doctorat en psychologie communautaire et membre du CRISE, Louis-Philippe Côté poursuit ses études à l’UQAM sous la direction du professeur Brian Mishara. Ses intérêts de recherche portent sur l’utilisation des nouvelles technologies en prévention du suicide. Sa thèse doctorale vise à évaluer la transférabilité des théories et pratiques d’intervention téléphonique des centres de prévention du suicide à la communication par clavardage.



 

Courriel: crise@uqam.ca
Téléphone: (514) 987-4832

 
CRISE   â€º  crise@uqam.ca
UQAM - Université du Québecà  Montréal  â€º  Miseà  jour : Juillet 2014
<% call CloseConn() %>