UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Chagnon,F., Renaud,J., & Farand,L. (2001). Suicide et dlinquance juvnile: Phnomnes distincts ou manifestations d'une mme problmatique? Criminologie, 34(2), 85-102.

Cet article examine la relation entre suicide et dlinquance chez les jeunes. Une revue de recherches suggre que les comportements suicidaires sont exceptionnellement frquents chez les jeunes Qubcois qui prsentent des comportements dlinquants ou perturbateurs. Ainsi, au moins 32% des jeunes de 18 ans et moins dcds par suicide au Qubec au cours des annes 1995-1996 avaient reu des services des Centres jeunesse, organismes responsables de l'intervention auprs des jeunes contrevenants et des jeunes en besoin de protection. Parmi ces victimes, les jeunes contrevenants et les jeunes qui ont des troubles svres du comportement, qui constituent environ 33% de la clientle des Centres jeunesse, avaient commis 69% des suicides. L'examen des recherches rcentes propose trois ensembles d'hypothses pour tenter d'expliquer les taux levs de comportements suicidaires chez ces jeunes, hypothses portant respectivements sur 1) la psychopathologie et les trajectoires de vie, 2)l'impoulsivit, l'agressivit et la raction au stress et 3) l'impact plus ou moins long terme des vnements de vie ngatifs. Certains facteurs organisationnels lis aux milieux d'intervention destins aux jenes dlinquants sont aussi discuts. En conclusion, nous faisons des recommandations pour amliorer la prvention du suicide dans ces milieux.

Cote : JC 048 e

Mise à jour : 1/13/2004

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006