UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Daigle Marc
Professeur retrait, consultant en valuation de programmes
Universit du Qubec Trois-Rivires

Daigle,M. (2000). Concertation sur la demande d'aide des hommes suicidaires en Montrgie, Montral : Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie.

Les centres de prvention du suicide, du moins au niveau de leurs interventions tlphoniques, ont presque toujours eu moins d'hommes dans leur clientle. La situation peut cependant tre diffrente lorsque ces centres de prvention agissent en concertation avec d'autres ressources, dont celles spcialises pour les hommes. Dans ce contexte, notre projet visait essentiellement dterminer comment certains hommes en sont venus demander de l'aide dans les centres de prvention du suicide et quelle est l'ampleur de la problmatique suicidaire des clients des ressources pour hommes. Les activits des organismes impliqus ont t observes et analyses en s'inspirant des critres de la mthodologie PASSING. Une telle perspective a permis de dmontrer que, dans le cas des CPSH-Y et CPS-HR, les conditions taient runies pour que les hommes soient bien desservis. Les statistiques de frquentation des CPS ont aussi t compares. De nombreuses difficults mthodologiques entachent une telle dmarche et toutes les questions nont pu tre claircies. Dans lensemble, les donnes de frquentation rvlent quand mme une tendance vers laugmentation de la clientle masculine, ce qui pourrait tre d ltroite collaboration avec des ressources pour hommes ou bien des activits innovatrices. Le profil de la clientle masculine des CPS, quant lui, indique notamment quil sagit dhommes qui ont souvent fait des tentatives de suicide antrieurement. Lanalyse de leur dmarche de demande daide concorde avec ce que nous savons sur leurs rticences entrer en contact avec les CPS: ils invoquent notamment des arguments dautonomie exagre et de peur du non-professionnalisme ou de non-confidentialit, alors quils craignent aussi dtre rejets ou de dranger autrui. Finalement, des questionnaires complts dans les groupes daide pour hommes ont rvl chez eux un haut niveau de risque suicidaire mais surtout un haut niveau dagressivit dirige contre soi ou contre les autres. Ces dernires donnes confirment la ncessit doffrir des services de prvention du suicide aux hommes qui cheminent ailleurs que dans les CPS.

Cote : RD 002 e

http://www.crise.ca/e-docs/daigle2000_concertation.pdf

Mise à jour : 1/9/2006

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006