UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Daigle Marc
Professeur retrait, consultant en valuation de programmes
Universit du Qubec Trois-Rivires

Daigle,M., & Ct,G. (2001). Suicide et troubles mentaux chez des hommes incarcrs: faut-il en appeler une prise en charge communautaire. Criminologie, 34(2), 103-122.

L'article porte sur un chantillon de 243 hommes incarcrs dans deux villes diffrentes, chantillon au sein duquel on retrouve des taux levs d'antcdents suicidaires et de troubles mentaux. Les niveaux de gravit, d'urgence et de risque suicidaires caractrisant ce groupe d'hommes taient galement levs. Des 243 dtenus l'tude, 43 (17,7%) prsentaient une urgence suicidaire leve et/ou un trouble mental grave. L'analyse des dossiers institutionnels de ces individus en difficult a rvl que seulement 35% d'entre eux avaient t dpists formellement, mais que 75% avaient au moins t identifis informellement. Les dossiers taient peu annots et ne rendaient peut-tre pas justice au travail clinique qui n'est pas toujours consign. Ce manque d'informations pouvait nanmoins laisser entrevoir un problme au niveau du suivi des individus. Par ailleurs, de grandes diffrences taient observes entre les dtenus des deux villes. Les services psychiatriques et de djudiciarisation offerts dans les communauts respectives pourraient expliquer ces diffrences en ce qui concerne les prisons. Cela tendrait dmontrer que la prise en charge communautaire des dlinquants suicidaires ou souffrant de troubles mentaux peut avoir une influence sur la qualit de vie de ces derniers mais aussi, indirectement, sur celle des personnes vivant ou travaillant en milieu carcral.

Cote : XD 010 e

Mise à jour : 1/13/2004

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006