UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Daigle Marc
Professeur retrait, consultant en valuation de programmes
Universit du Qubec Trois-Rivires

Daigle M. & Labelle R. (2006).tre enfant et survivre au suicide d'un tre cher : valuation du Programme de thrapie de groupe pour enfants endeuills par suicide de la Ressource rgionale suicide de Laval du CSSSL. Laval: Agence de sant et des services sociaux de Laval. 105 p.

Ce rapport prsente une tude valuative dun programme dintervention de groupe pour enfants endeuills par suicide. Ce programme est unique au Qubec de par sa conception centre sur le travail du deuil et son public cible, des enfants de 6 12 ans endeuills par suicide dun tre cher. Ce programme comprend un manuel thrapeutique et un syllabus de formation. De plus, les concepteurs ont conu des outils novateurs pour lvaluation et lintervention, dont des questionnaires, un album souvenir, le jeu Capitaine moi-mme, lhistoire de Chiboukayo, la lettre au dfunt et le journal de bord.

Ltude consiste dabord cerner la thorisation du programme partir dune tude synthtique des crits et de la documentation du programme, ceci en consultation avec les intervenants experts du domaine. Ensuite, le processus dintervention est valu laide de grilles dobservations (intensit et narratif) pour 6 des 12 rencontres. Les changements chez les enfants du groupe sont valus par questionnaires (scores avant et aprs lintervention du groupe). Les rsultats dmontrent que, parmi les 13 types dintervention, cinq sont plus utilises auprs des enfants: 1) les mettre en relation, 2) les entourer de chaleur humaine, 3) les amener communiquer, 4) conscientiser leurs pertes, et 5) exprimer leurs motions. Le discours des enfants montre que la thrapie offre scurit et ouverture soi et autrui. En fin de thrapie, les scores des enfants se sont amliors aux dimensions du Beck Youth Inventories, du Baron Emotional Quotient Inventory, de lchelle despoir de Snyder et aux Questionnaire des ractions de deuil, mais lexpression de leur colre a augment. Il ny a pas de groupe de comparaison permettant dattribuer ces effets lintervention.

Par ailleurs, et de faon unanime, les enfants et les parents expriment leur satisfaction par rapport au programme. Certains lments sont discutables, comme la frustration de certains enfants qui, faute de temps, narrivaient pas terminer ce quils avaient dbut. Les principales limites de cette valuation sont le faible nombre de participants, ainsi que labsence de groupe tmoin et de mesure de relance.

Malgr certaines lacunes mthodologiques, cette valuation de programme a permis de mettre en vidence plusieurs lments relis tant au processus dintervention qu ses effets sur les enfants. En parallle, lvaluation a permis de gnrer onze recommandations ancres dans la pratique.

Cote : ED 004

http://www.crise.ca/pdf/daigle_labelle_evaluation_enfants.pdf

Mise à jour : 12/20/2006

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006