UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Carbonell-Camos Eliseu
Stagiaire postdoctoral
Universit du Qubec Montral - CRISE

Carbonell-Camos, E. (2008). Les dimensions temporelles du suicide: une hypothse. Sant mentale au Qubec, 33(2), 225-245.

Dans cet article, lauteur aborde les dimensions temporelles du suicide en tenant compte des multiples approches existantes--physiologie circadienne, pidmiologie psychiatrique ou sociologie du suicide--mais en privilgiant une perspective socio anthropologique. partir de cette perspective, le suicide est examin tel un phnomne social qui sinscrit dans le temps. En partant dune proccupation propre lanthropologie du temps, soit la relation entre le temps de la nature et le temps de la socit, lauteur aborde un des thmes cls de ltude du suicide dj nonc par Durkheim, soit la relation entre le changement qui est une expression de base du passage du temps et le suicide. Aprs avoir prsent diffrentes contributions scientifiques sur le sujet, lauteur propose une hypothse permettant dintgrer linfluence du temps reli aux phnomnes naturels (les rythmes cosmo-biologiques) et celle du temps reli aux phnomnes sociaux (rythmes politico-conomiques) en relation avec le suicide et ce partir de la thorie de Gabennesch portant sur les promesses non tenues .

http://id.erudit.org/iderudit/019676ar

Mise à jour : 4/16/2009

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006