UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Burrows Stephanie
Chercheure
Centre de recherche du CHUM/Dpartement de mdecine sociale et prventive, Universit de Montral.

Burrows, S., Auger, N., Gamache, P., St-Laurent, D., & Hamel, D. (2011). Influence of social and material individual and area deprivation on suicide mortality among 2.7 million Canadians: A prospective study. BMC Public Health, 11(1), 577.

Background Quelques tudes ont enquts sur comment la privation du niveau-rgion influence la relation entre les dsavantages dun lindividu et la mortalit par suicide. Le but de cette tude tait dexaminer les mesures matrielles de lindividu et du dsavantage social en relation avec la mortalit suicidaire au Canada et dterminer que ces relations ont t modifies par la privation de la rgion. Utilisant la cohorte du Canadian Census Mortality Follow-up Study de 1991-2001 (N=2,685,400), des mesures individuelles sociales (statut civil, structure familiale, vivre seul) et le matriel ( ducation, salaire, emploi ) des dsavantage taient inscrit dans le Cox proportional hazard models to calculate hazard ratios (HR) et 95% dintervalles de confiance (CI) pour la mortalit suicidaire de lhomme et la femme. Deux indices de la privation de la rgion ont t calculs une capturant le social, et lautre matrielle, les dimensions et les modles taient excuts sparment pour une la privation basse versus la haute. Rsultats Aprs avoir avoir comptabilis les caractristiques de la rgion et individuel, le dsavantage social et matriel taient associs avec plus de mort par suicide, particulirement pour les individus non employs, non maris, ayant peu dducation et un bas salaire. Les associations entre le social et la privation de la rgion matrielle et la mort par suicide disparaissent largement sur lajustement pour le niveau de dsavantage dun individu.Dans des analyses stratifies, le risque de suicide tait plus lev chez les femmes ayant un faible salaire dans les rgions prives socialement et chez les hommes vivants seuls dans des rgions prives matriellement. Conclusion Le dsavantage de lindividu tait associ avec la mortalit par suicide, particulirement chez les hommes. Avec quelques exceptions, il y avait peu dvidence que la privation de la rgion modifiait linfluence du dsavantage de lindividu sur le risque de suicide. Les stratgies de prvention devraient principalement focuser sur les individus qui sont non employs ou sur le chmage, et qui ont peu dducation et un bas salaire. Les individus ayant un bas salaire ou vivant seul dans des rgions prives devraient aussi tre cibls.

Pour accder au document, cliquez ici :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3154174/?tool=pubmed


Mise à jour : 10/10/2013

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006