UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Légaré,G., Gagné,M., & Perron,P.-A. (2015). La mortalité par suicide au Québec : 1981 à 2012 - Mise à jour 2015. Québec: Institut national de santé publique du Québec

Selon les données provisoires les plus récentes, 1 102 suicides ont été enregistrés au Québec en 2012, ce qui correspond à un taux de 13,3 décès par 100 000 personnes. Ces données montrent que la baisse du taux de suicide amorcée au début des années 2000 se poursuit encore et rejoint maintenant le taux de décès par suicide du Québec observé il y a 40 ans. Les données provisoires de 2013 ne laissent pas entrevoir de hausse du taux de suicide au Québec. Ainsi pour l’année 2013, avec les données actuellement disponibles, le nombre de suicides est estimé à 1 072.
Les suicides demeurent plus fréquents chez les hommes que chez les femmes avec un taux 3,5 fois plus élevé. En 2012, le nombre de décès par suicide était de 856 chez les hommes et de 246 chez les femmes. Le taux ajusté de suicide était quant à lui de 20,7 décès par 100 000 personnes chez les hommes et de 6,0 décès par 100 000 personnes chez les femmes.
Chez les hommes, pour la période de 2010 à 2012, les individus âgés de 35-49 ans affichaient le taux le plus élevé, tandis que les adolescents (15-19 ans) présentaient le taux le plus faible. Chez les femmes, le taux le plus élevé s’observait chez celles âgées de 50-64 ans et le plus bas chez les adolescentes (15-19 ans) et les femmes de 65 ans et plus.
Pour la période 2010-2012, trois régions sociosanitaires affichent un taux de suicide significativement plus élevé que pour l’ensemble du Québec. Il s’agit des régions Abitibi-Témiscamingue, Mauricie et Centre-du-Québec et Chaudière-Appalaches. Les régions de Montréal et de la Montérégie présentent pour leur part un taux significativement inférieur au reste du Québec.
À l’échelle canadienne, le Québec se rangerait parmi les trois provinces où le taux de suicide était le plus élevé. Au niveau international, le taux de suicide du Québec se situerait au 9e rang parmi une sélection de 22 États membres de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE).

www.crise.ca/pdf/quebec-statistiques-suicide-inspq-2015.pdf

Mise à jour : 1/29/2015

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : février 2006