UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Mishara Brian L.
Fondateur du CRISE et Professeur
Université du Québec à Montréal

Mishara, B. L., & Weisstub, D.N. (2016). The legal status of suicide: a global review. International Journal of Law and Psychiatry, 44, 54-74. doi:10.1016/j.ijlp.2015.08.032

Des copies des codes criminels de 192 pays et états ont été obtenues; dans 25 le suicide est actuellement illégal, et 20 autres pays suivent l'islam ou la charia où les auteurs de tentatives de suicide peuvent être punis avec des peines de prison. La grande majorité des pays ont des lois qui rendent illégal d'encourager, d'aider ou d'encourager le suicide, mais la nature et la punition des actions illégales varient. On compare les lois dans les domaines de droit civil, de common law, de droit islamique et de droit traditionnel. Des écarts importants ont été observés dans les applications, parfois dans les pays. Il est impossible d'estimer le nombre de personnes actuellement incarcérées pour avoir tenté de se suicider, mais des peines d'emprisonnement sont toujours accordées aux auteurs de tentatives de suicide. Certains pays ne poursuivent pas les auteurs de tentatives de suicide en dépit des lois, tandis que d'autres continuent à emprisonner des auteurs de tentatives de suicide. Dans les pays où les tentatives de suicide ont été dépénalisées, les auteurs d'un procès peuvent encore être poursuivis lorsqu'une autre personne est blessée ou décède à la suite d'une tentative de suicide ou lorsque le prévenu est un membre de l'armée. Nous discutons les racines des lois relatives au suicide, qui aident et qui encouragent le suicide illégal et on examinent les perspectives de changements futurs. La récente décision de la Cour suprême du Canada, invalidant la loi rendant illégale l'aide au suicide de personnes physiquement malades souffrant (à des conditions restrictives) illustre les tendances actuelles en matière de «libéralisation» du suicide assisté.

Mise à jour : 11/24/2016

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : février 2006