UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Mishara Brian L.
Fondateur et directeur du CRISE, professeur
Universit du Qubec Montral

Mishara, B. L., Bardon, C., & Dupont, S. (2016). Can CCTV identify people in public transit stations who are at risk of attempting suicide? An analysis of CCTV video recordings of attempters and a comparative investigation. BMC public health, 16(1), 1245.

Contexte: Les suicides surviennent dans tous les systmes de transport en commun qui n'entravent pas compltement l'accs aux voies. Nous avons men deux tudes pour dterminer si nous pouvions identifier de faon fiable dans les stations les personnes risque de suicide afin dintervenir en temps opportun. La premire tude a analys tous les enregistrements de vidosurveillance de tentatives de suicide dans le mtro souterrain de Montral sur 2 ans pour identifier les comportements indiquant un risque de suicide. La deuxime tude a vrifi le potentiel d'utiliser ces comportements pour discriminer les tentatives des autres passagers en temps rel. Mthodes: Premire tude: Des observateurs forms ont regard des enregistrements vido de surveillance de 60 tentatives, avec 2-3 observateurs codant indpendamment sept comportements facilement observables et cinq comportements ncessitant une interprtation (par exemple comportements, "comportement anxieux "). Deuxime tude: Nous avons mlang au hasard 63 enregistrements CCTV de cinq minutes avant tentative avec 56 enregistrements des mmes camras la mme heure et le mme jour de la semaine, mais quand aucun suicide ou tentative devait se produire. Trente-trois tudiants de premier cycle aprs seulement 10 minutes d'instructions ont regard les enregistrements et indiqu s'ils ont observ chacun des 13 comportements identifis dans la premire tude. Rsultats: Premire tude: Cinquante (83%) des auteurs de tentatives avaient des comportements facilement observables potentiellement indicatifs d'une tentative imminente, et 37 (61%) avaient deux ou plusieurs de ces comportements. Quarante-cinq (75%) avaient au moins un comportement ncessitant une interprtation. Vingt-deux tmoins ont tent d'intervenir pour arrter la tentative, et 75% des tentatives ont eu des comportements indiquant une ambivalence possible (par exemple, attendre que plusieurs trains passent, essayer de sortir de la voie ferre du train). Deuxime tude: Deux comportements, laissant un objet sur la plate-forme et faire les cent pas partir de la ligne jaune (juste avant le bord de la plate-forme), pourrait identifier 24% des tentatives sans faux positifs Les autres comportements cibles taient galement prsents dans les non-tentatives. Cependant, en ayant deux ou plus des comportements indiquaient une probabilit d'tre risque de se suicider. Conclusions: Nous concluons que les observations en temps rel des moniteurs de vidosurveillance, la surveillance informatique automatise de CCTV signaux, et / ou la formation des conducteurs et du personnel de transit sur les indications comportementales du risque de suicide, peut identifier des tentatives avec peu de faux positifs, et potentiellement sauver des vies.

https://bmcpublichealth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12889-016-3888-x

Mise à jour : 3/2/2018

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006